quel est le coût d’un CRM pour une entreprise ?


Un CRM (Customer Relationship Management) est un logiciel qui aide à l’automatisation de certaines opérations relatives à la gestion des clients. Les entreprises peuvent opter pour des outils gratuits, mais à long terme, ceux-ci sont limités en termes de fonctionnalités. Les solutions payantes sont adaptées à tout type d’entreprises et elles ont l’avantage de répondre aux besoins spécifiques. Quel est alors le coût d’un CRM pour une entreprise ? Lisez ceci pour avoir une idée précise des facteurs à prendre en compte pour déterminer son prix.

Tarifs mensuels des principaux logiciels CRM

Ce tableau présente notre sélection des meilleurs logiciels CRM. Vous pouvez trouver les tarifs mensuels. Toutefois, il faut aussi prendre en compte le nombre d’utilisateurs inclus qui peut varier selon les solutions et les offres. 

  Prix d’entrée Prix de milieu de gamme Prix du haut de gamme Version gratuite Essai gratuit
monday sales CRM 12,00 € 17,00 € 28,00 € Non 14 jours
Salesforce 25,00 € 80,00 € 165,00 € Non 30 jours
Hubspot CRM 20,00 € 1 580,00 € 4 785,00 € Oui Non
Freshsales 15,00 € 39,00 € 69,00 € Oui 21 jours
Pipedrive 14,90 € 49,90 € 99,00 € Non 14 jours

Analyser les besoins actuels et futurs de l’entreprise

Pour connaître le prix d’un CRM, vous devez en amont analyser les besoins actuels et futurs de votre entreprise. En effet, le coût de ce logiciel peut varier d’un projet à un autre et en fonction des firmes. Les besoins en la matière pour un indépendant ne sont pas les mêmes pour une PME. Dès lors, il faut prendre en compte les secteurs pour lesquels l’intégration d’un CRM sera utile (service client, marketing, vente).

Vous devez impliquer vos équipes pour avoir une idée de leurs besoins et établir un cahier de charge précis. Au cours de cette étape, vous pourrez lister les fonctionnalités clés attendues afin de vous orienter vers un logiciel sur mesure. Le cahier de charges prend en compte toutes les informations capitales pour la réalisation d’un projet et les caractéristiques de l’entreprise.

Il est recommandé de faire un budget sur plusieurs années en se basant sur la croissance prévisionnelle de la société. Vous pouvez également vous renseigner et demander des conseils et des retours d’expérience auprès des firmes similaires à la vôtre. N’hésitez pas à profiter des démos pour tester les CRM afin de juger de leur compatibilité avec votre cahier de charges. Vous avez aussi la possibilité de vous servir de comparateurs de logiciels qui vous aideront à comparer les offres disponibles sur le marché.

Évaluer les éléments influençant le prix d’un CRM

La plupart des CRM que vous trouverez sont accessibles sur abonnement, mais il y a des éléments qui influencent le prix.

Le nombre d’utilisateurs

Pour la majorité des outils CRM, le tarif varie selon le nombre d’utilisateurs prévus pour s’en servir. Il faut rappeler qu’un utilisateur est considéré comme une personne de votre entreprise qui se connecte sur l’interface du logiciel en son propre nom. Généralement, plus il y en a et plus le coût de l’abonnement augmente, ce qui renvoie au principe du coût unitaire. Toutefois, certains outils CRM fonctionnent à l’inverse, donc le montant est dégressif au fur et à mesure que le nombre d’utilisateurs s’accroît. Cette politique tarifaire est mise en place par les éditeurs qui veulent inciter les entreprises à passer à une expansion pour réaliser des économies substantielles.

Les fonctionnalités du CRM

Les fonctionnalités que regroupe le CRM font partie des principaux critères qui influencent grandement le prix de cet outil. Le principe demeure le même, car plus il y a de paramètres et plus le coût de la solution augmente. La formule gratuite ou la moins coûteuse donne accès aux fonctionnalités limitées, donc il faut passer aux formules supérieures pour débloquer les options avancées. C’est la raison pour laquelle la rédaction d’un cahier de charges est importante afin de connaître les fonctionnalités qu’il vous faut. Ainsi, vous n’aurez pas à payer plus cher pour des paramètres perfectionnés qui n’ont aucune utilité pour vos projets.

Le nombre de contacts et les intégrations

Sur le marché, vous trouverez des outils CRM dont le prix est évalué en fonction du nombre de contacts à gérer. Autrement dit, le tarif de l’outil prend en compte la quantité de clients et de prospects que renferme la base de données de l’entreprise. C’est donc un élément crucial à prendre en compte si vous avez une grande société qui gère un nombre important de contacts. Outre la capacité de stockage, le prix d’un CRM est influencé par les intégrations pour une gestion facilitée au quotidien.

Pour certains outils, le tarif de l’abonnement ne prend pas en compte l’interopérabilité ou ne propose que très peu d’intégrations. Il vous revient de souscrire une formule supplémentaire afin d’élargir les possibilités de connexion avec d’autres outils. Cela est nécessaire pour éviter les doublons si vous utilisez d’autres logiciels comme des solutions de comptabilité ou de facturation. Par ailleurs, vérifiez si le CRM possède un API pour communiquer avec les logiciels internes et aussi les plateformes de messagerie ou les sites web.

L’accès prioritaire au support client

L’autre paramètre dont vous devez tenir compte pour déterminer le prix d’un CRM concerne la modalité d’accès au support clientèle. Généralement, pour certains logiciels, il faut passer aux formules supérieures pour bénéficier d’un accompagnement dédié et personnalisé en fonction des requêtes. Vous devrez dépenser plus pour profiter d’un accès prioritaire 24 h/24 au service client en cas de difficulté de prise en main du CRM.

Anticiper les coûts additionnels

Le prix d’un CRM pour une entreprise ne se limite pas au tarif de l’abonnement, car il y a des frais additionnels à prévoir. Ceux-ci peuvent varier selon la taille de la firme et l’organisation structurelle interne mise en place.

La formation des équipes au nouveau CRM

L’acquisition d’un CRM vise à répondre aux besoins des collaborateurs qui seront donc les premiers utilisateurs du logiciel. Afin de les aider à profiter pleinement des fonctionnalités, une formation (qui n’est pas incluse dans l’abonnement) est parfois nécessaire. Il s’agit donc d’un coût additionnel à prévoir et à ajouter au tarif d’un CRM pour l’entreprise. Il existe des éditeurs de logiciels qui proposent des formations avec leurs experts pour permettre à vos équipes d’adhérer au projet. Toutefois, la formation peut être prise en charge par le département interne de l’entreprise, si elle existe.

La maintenance du CRM

En cas de panne ou de bug, cela peut engendrer des coûts importants pour l’entreprise et ralentir ses processus. Il est alors indispensable de prévenir tout risque en mettant en place un système de maintenance du CRM. Le tarif du logiciel comprend parfois une offre de maintenance, notamment si vous optez pour une solution commerciale SaaS. Cependant, tous les concepteurs ne proposent pas les mêmes services en la matière, donc prenez le temps de vérifier les garanties offertes. Entre autres, vous devez comparer la fréquence de sauvegarde automatique des données et les options pour les enregistrer de façon manuelle.

Les options de personnalisation et la migration

Les options de personnalisation dont vous souhaitez bénéficier sont aussi susceptibles d’engendrer des frais supplémentaires sur le prix d’un CRM. Notez que la personnalisation peut être très coûteuse, mais elle offre de nombreux avantages en termes de productivité et d’efficacité. Il faudra engager des développeurs pour ajouter les fonctionnalités personnalisées et leur prix varie selon la complexité des options et le nombre de tests requis. En ce qui concerne la migration, cela s’avère uniquement nécessaire si vous devez transférer des données d’un ancien CRM vers le nouveau.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *