Spotify et Deezer critiquent fortement la taxe streaming de la France


On vous l’avait annoncé la semaine dernière. Et cette nouvelle a eu des conséquences. Le ministère de la Culture a effectivement indiqué qu’une taxe ciblant les services de streaming musical comme Spotify, Deezer et Apple Music sera en vigueur en 2024. Spotify a réagi, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entreprise suédoise n’a pas mâché ses mots.

Spotify et Deezer critiquent fortement la taxe streaming de la France

“La France ne sera plus une priorité pour Spotify”

« L’adoption de cette taxe est vraiment un coup dur porté au secteur de la musique, à l’innovation et aux plateformes indépendantes européennes comme Spotify ou Deezer », a déclaré Antoine Monin, le patron de Spotify France, au micro de Franceinfo. Selon lui, la taxe streaming est « inéquitable » et elle s’ajoute à beaucoup d’autres. C’est « une monumentale erreur stratégique qui va à l’encontre des enjeux de souveraineté économique, culturelle et technologique européenne », poursuit-il. Pour le patron de Spotify France, cette taxe streaming « fait le jeu des GAFA ». Et de menacer: « Honnêtement, Spotify aura les moyens d’absorber cette taxe, mais Spotify désinvestira la France et investira sur d’autres marchés. La France n’encourage pas l’innovation et l’investissement (…) La France ne sera plus une priorité pour Spotify.»

Deezer a aussi réagi. « Nous sommes déçus par la décision qui a été prise. C’est le pire scénario pour l’industrie musicale et plus particulièrement pour les pure-players », a déclaré Stéphane Rougeot, le directeur général adjoint de Deezer, auprès de BFMTV. « Nous avions proposé une contribution volontaire, mais l’idée n’a apparemment pas été retenue. C’est dommage que le gouvernement ne l’adopte pas », ajoute le dirigeant. Deezer sera particulièrement impacté car la France représente 60% de son chiffre d’affaire. « C’est pour cela que cette décision a un impact disproportionné à notre échelle. Elle nous affecte plus que les autres », déclare Stéphane Rougeot. En bref, un coup dur pour le streaming en France.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *