Summer Wednesday #5 | Le blog de Mathilde


Double photo moche, courtesy du changement climatique

Ah l’été ! La saison qu’on attend tous (?)

Le problème de l’été de nos jours, ce sont les extrêmes (pas politiques, quoique…) : les extrêmes températures, les pluies torentielles, les feux de forêts qui obscurcissent l’horizon…

Depuis début juin, une fois de temps en temps à Boston comme sur toute la côté Est américaine et une partie du Midwest, l’air est irrespirable et se teinte d’une couleur orangée apocalyptique. Ca pique les yeux quand on sort, ça gratte la gorge, et il n’est pas recommandé de sortir les enfants, histoire de protéger leurs poumons (les nôtres, adultes, étant déjà gâchés). Bref, c’est dégueulasse et flippant.

Et quand le temps est si mauvais, qu’il pleut tout un dimanche avec des alertes innondations, et bien la conséquence frivole sur l’été, c’est qu’on se dit : merde, ça a l’air mieux ailleurs. Vous savez, ce sentiment de FOMO ? Voilà en résumé comment s’est passé ma dernière semaine.

Donc le Summer Wednesday #5 vous est présenté par une humeur maussade et des recommandations qui sentent plus l’attente que les réjouissances :

  • Le podcast Pop Culture Happy Hour revient sur les grèves des auteurs et des acteurs à Hollywood, et en 20 minutes, j’ai enfin compris l’étendu des problématiques.
    C’est la première fois depuis 1960 que les acteurs et les auteurs sont en grève en même temps (en 1960, c’était suite à la montée en force de la télé). Les revendications principales des acteurs et des auteurs portent sur la compensation financière à l’ère du streaming, comment le travail est structuré, et la place de l’intelligence artificielle dans la création. Les deux syndicats d’acteurs et d’auteurs sont en négociation avec les représentants des studios et des entreprises de streaming. En attendant, de nombreuses productions de films et de séries sont à l’arrêt.
    Je trouve cette conversation sur la rémunération et la reconnaissance du travail créatif fascinante, spécifiquement dans ce contexte américain où les protections des travailleurs sont extrêmement limitées et pour laquelle le public a une perception biaisée (l’idée que ça doit être gratuit, ou que tous les acteurs sont très riches faussent le débat). J’aurais d’ailleurs l’occasion d’en reparler, dans un autre contexte, dans ma newsletter What’s Next cette semaine ou la semaine suivante.
  • Je n’ai pas encore été voir les gros films de l’été – notamment Oppenheimer et Barbie, mais le marketing autour de ces films et l’attrait des réalisateurs (Christopher Nolan et Greta Gerwig) me donnent vraiment envie d’aller voir ces 2 block busters. En attendant de prendre ces 2 soirées (un challenge quand on a un petit enfant), je profite de tous les contenus autour de ces films, outre un flux constant de mini-interviews sur Instagram et TikTok, j’ai apprécié cet interview de Greta Gerwig dans le podcast de Dua Lipa et ce long article sur Vulture qui raconte comment Christopher Nolan a construit le monde d’Oppenheimer.
  • J’en profite pour reposter ces articles sur le Nouveau Mexique, l’état où Oppenheimer a été filmé : sur la route des Jemez Montains (et la découverte de Los Alamos, où s’est déroulé le Manhattan Project) et la découverte de Albuquerque, et notamment son super musée du nucléaire (j’avais adoré, alors que ma fibre scientifique est assez faible)
  • J’ai souri en lisant cet article sur le camping avec des enfants, tel qu’on se l’imagine avant de l’avoir fait
Jemez Mountains Trail - Nouveau Mexique

Bon voilà, c’est un Summer Wednesnday en demi-teinte, j’espère revenir plus en forme la semaine prochaine ! En attendant, partagez vos recommandations de l’été en commentaire, sous cet article ou en story à la suite de mon récap (mon compte : @mathildepit)

☞ Je vous retrouve dans la newsletter What’s Next vendredi à 8h30 pour l’épisode 41 de mon changement professionnel (à teneur existentielle). La semaine dernière, dans l’article 40, j’ai raconté en quoi les épisodes de podcast ont inspiré par mal de changements professionnels (je vous livre aussi 3 avancées sur mon travail, ça bouge enfin !)

J’ai publié en parallèle un épisode de podcast avec Kelly, de Fill’expats sur l’impact de son podcast sur sa vie (et sur beaucoup d’autres choses, Kelly étant une what’s next-ienne dans l’âme). Abonnez-vous dans une formule payante à What’s Next (par ici), je ferme les abonnements en août, si vous êtes déjà abonné, vous pourrez lire et écouter les contenus à votre guise, mais il ne sera plus possible de s’inscrire et vous ne serez pas prélevé du montant mensuel de l’abonnement (c’est la plateforme Substack qui fait les règles)





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *